Agar

Les Japonais adorent les algues.
Et en faisant bouillir des algues rouges, ils obtiennent le résidu de la paroi cellulaire : du agar, ou agar-agar.

Ce terme, que l’on retrouve chez nous, est indonésien. Ce n’est donc pas le mot utilisé par les Japonais.
En France, on utilisera du agar en cuisine comme gélifiant, pour remplacer la gélatine d’origine animal.
L’agar est incolore, sans goût et acalorique.

Les Japonais l’utilisent pour faire des pâtisseries (yokan), ou pour le manger sous forme de nouilles (tokoroten)

Pour confectionner ces nouilles, ils utilisent ce pressoir en bois assez singulier (tentsuki) :